Un grand merci à Patricio qui m’a guidé et expliqué avec patience un peu de l’Amazonie